Quel bois choisir pour un bardage extérieur ?

Quel bois choisir pour un bardage extérieur ?

Le bardage est la meilleure solution pour embellir et protéger un mur extérieur. Les modules en bois sont très appréciés car ils donnent une touche naturelle et chaleureuse à l’extérieur d’une maison ou d’un immeuble.

Mais comment savoir quel type de bois est le mieux adapté pour votre projet de bardage extérieur ? Cet article vous aidera à faire le bon choix.

Quels sont les différentes essences de bois pour le bardage ?

façade de maison avec revêtement en bois de douglas

Il existe une grande variété d’essences de bois que l’on peut utiliser pour le bardage. On trouve principalement :

  • Le douglas : Il est connu pour sa durabilité et sa résistance aux intempéries ainsi qu’à la déformation. Le douglas possède également une jolie couleur orangée qui s’estompe au fil des années.
  • Le mélèze : Il offre une grande longévité et ne présente aucune attaque par les insectes du bois. De plus, cette essence est très résistante aux intempéries et ne nécessite pas d’entretien particulier.
  • Le cèdre rouge : Très tendance, ce bois donne un aspect design à votre façade tout en conservant sa qualité d’imperméabilité. C’est une excellente option si vous recherchez une finition soignée sans avoir à appliquer de produits de protection supplémentaires.
  • Le chêne : Ce bois massif se distingue par sa robustesse et sa durabilité. La patine grise qu’il prend au fil des années ajoute également un charme certain à votre façade.
  • Le châtaignier : Sa couleur marron foncé et sa texture rugueuse en font une essence très appréciée pour son aspect authentique et chaleureux.
  • Le robinier : Facilement identifiable par sa couleur jaune et ses veines rouges, cette essence est très appréciée pour son aspect original et unique. Bien qu’elle soit plus fragile et moins durable que d’autres essences, elle représente une solution originale et économique.
  • L’épicéa : un bois blanc avec de légers reflets argentés.

Outre ces essences de bois européennes, on peut aussi choisir des bois plus exotiques comme le padouk, le ipe, le teck ou encore le cumaru. Ces bois exotiques sont très résistants aux intempéries et procurent une finition haut de gamme et dépaysante à votre façade.

Quelle est la durabilité d’un bardage en bois ?

Lorsque vous envisagez d’utiliser du bois pour le revêtement extérieur de votre maison, la durabilité de l’essence choisie est un facteur crucial à prendre en compte. Il est important de sélectionner une essence qui résistera aux intempéries et à l’humidité, surtout si vous habitez dans des régions humides aux climats rigoureux comme le nord et l’est de la France.

Il existe sur le marché des essences de bois naturellement durables et d’autres qui ont été traitées en usine pour garantir leur longévité.

La norme NF EN 335-1 à 3 établit un classement des essences de bois selon leur capacité de résistance à l’humidité. Cette norme comprend 5 classes :

  • Classe 1 : Bois d’humidité toujours inférieure à 18% (meubles intérieur)
  • Classe 2 : Bois humidifié temporairement (charpente, salle de bain)
  • Classe 3 : Bois soumis à des alternances humidité / sécheresse (bardage)
  • Classe 4 : Bois d’humidité supérieure à 18% (ex. pergola, poteau EDF)
  • Classe 5 : Bois en contact avec l’eau de mer (ex. ponton)

Selon la région où vous résidez, des bois de classe 3 ou 4 vous seront conseillés pour votre revêtement extérieur de façade.

Les essences de bois naturellement durables incluent le douglas, le mélèze, le sapin, le cèdre rouge et le chêne. Moins résistants, le pin maritime, le pin sylvestre, l’épicéa et le peuplier nécessitent un traitement pour atteindre la classe 3.

Il est important de noter qu’un professionnel pourra vous guider dans le choix de l’essence de bois qui conviendra le mieux à la qualité de votre bardage en bois.

Comment entretenir un bardage en bois ?

Bardage extérieur en bois sur la façade d'un bâtiment après application d'un traitement pour bardage

Tous les types de bois, européens ou exotiques, doivent être entretenus régulièrement pour conserver leur belle apparence et leur durabilité. Pour ce faire, il est nécessaire d’appliquer un traitement pour bardages en bois tous les 2 ans, voire tous les ans si possible. Dès que vous apercevez des traces grises ou des dégradations trop visible, c’est qu’il est temps de traiter votre bois.

Pour entretenir votre bardage, il existe différents produits :

  • Le saturateur est un produit d’entretien idéal pour les bardages en bois car il protège contre les rayons UV et l’humidité. Il stabilise le bois et empêche le grisaillement et le fendillement tout en conservant la couleur et/ou l’aspect naturel du bois. Il doit être appliqué tous les 2 à 5 ans en fonction de l’exposition
  • Les lasures peuvent également être utilisées pour protéger les bardages en bois des rayons UV et de la pluie. Les lasures protègent le bois un peu plus longtemps que les saturateurs (3 à 6 ans en moyenne) mais nécessitent un entretien plus complexe avec un ponçage obligatoire
  • Les hydrofuges permettent d’imperméabiliser le bois pour lutter contre les fendillements et renforcer la résistance à l’humidité.

Quel est le prix d’un bardage en bois ?

Le prix d’un bardage extérieur en bois varie en fonction de l’essence de bois choisie et de la qualité des matériaux. Un bardage en bois européen coûte généralement entre 20 et 50 € le m² alors qu’un bardage exotique coûte entre 70 et 100 € le m². I

Il faut également tenir compte du montant des finitions et des traitements. Enfin, le prix des éléments de fixation et de la main d’œuvre va aussi affecter le prix final.

Conclusion

Le choix du bois pour un bardage extérieur est important car il va impacter sensiblement l’apparence et la solidité de votre façade. Nous avons ici vu l’ensemble des essences disponibles sur le marché et les procédures à suivre pour entretenir correctement votre bardage. N’oubliez pas de comparer les devis et de choisir un professionnel expérimenté pour installer votre bardage.

Simon

Simon