Bien choisir sa mini serre de jardin

Bien choisir sa mini serre de jardin

Pour les passionnés de jardinage, une mini serre de jardin peut être un véritable atout. Elle permet de protéger les plantes des intempéries, de prolonger la saison de croissance et de créer des conditions optimales pour les semis et les boutures.

Cependant, il est important de bien choisir sa mini serre pour que celle-ci réponde à vos besoins et à ceux de vos plantes. Dans cet article, voici quelques éléments à prendre en compte pour faire le meilleur choix. Suivez le guide !

Qu’est-ce qu’une mini serre de jardin ?

Une mini-serre de jardin est une structure close et translucide qui permet de créer des conditions optimales pour le semis et la pousse ou l’hivernage de fruits, légumes, fleurs et autres plantes. On parle mini-serre lorsqu’un humain ne peut rentrer à l’intérieur, au contraire des serres traditionnelles qui sont de taille plus vaste.

Les petites serres sont plébiscitées par les jardiniers amateurs comme professionnels en raison de leur faible coût et de leur praticité.

Pourquoi acheter une petite serre de jardin ?

Pour les amateurs de jardinage, l’acquisition d’une petite serre de jardin est souvent judicieux. En effet, elles offrent de nombreux avantages pour donner un coup de pousse aux cultures :

  • Une petite serre permet de mieux faire pousser vos plantes. Elle offre une protection contre les intempéries, les nuisibles, le gel ainsi qu’une température et une humidité contrôlées. En outre, une serre permet de prolonger la saison de croissance, vous permettant de cultiver des légumes et des fruits toute l’année.
  • Elle permet aussi de semer et bouturer vos plantes à l’abri. Les conditions optimales qu’elle offre permettent un meilleur développement et une meilleure réussite de ces techniques. Ainsi, vous pourrez obtenir des plants plus forts et plus sains, prêts à être transplantés dans votre jardin.
  • Grâce à ses dimensions compactes, la mini serre de jardin est pratique, notamment pour ceux qui ceux en ville ou qui n’ont pas de grand jardin. Elle peut même se placer sur un balcon et être déplacée en fonction de l’ensoleillement.
  • Une petite serre de jardin est accessible à toutes les bourses.
  • Contrairement aux grandes serres de jardin de plus de 1m80 de haut, la mini serre de jardin n’est pas taxée.

Quels sont les différents types de mini serres de jardin ?

Il existe différents types de mini serres, adaptés à différentes utilisations.

Les terrines pour semis

germination des graines dans une petite serre de jardin

Les terrines, également appelées « serres d’intérieur », sont des serres destinées à faire germer des graines. Elles sont constituées d’un bac et d’un couvercle transparent anti-condensation ou muni d’aérations réglables. La base est un bac tout simple que vous remplissez de terreau ou dans lequel vous déposez de petits godets de semis. Elles conviennent aussi pour faire des boutures à l’étouffée.

Les serres châssis

Les serres châssis sont des serres d’extérieur, mais que vous pouvez très bien installer sur un balcon car elles sont légères. Le toit est incliné perpendiculairement aux rayons du soleil d’hiver, optimisant ainsi l’ensoleillement. Assez grandes (le plus souvent de 0,5 m2 à 1 m2), elles servent principalement à produire des plants de bonne heure soit à partir de semis direct, soit à partir de jeunes plants que vous aurez achetés ou fait pousser en godet ou en terrine (repiquage des plantules de tomates par exemple). Sa grande surface permet aussi d’y cultiver des légumes de printemps qui prennent peu de place (radis, laitues).

Les serres tunnel

Les mini serres tunnel se déplacent facilement et sont très pratiques. Certaines, en plastique rigide, sont modulables : les éléments, raccordés l’un après l’autre forment un tunnel plus ou moins long. C’est le type de petite serre à privilégier pour protéger des plants ou un semis de potager en pleine terre.

Les serres verticales

Pour hiverner des plantes en pot, optez pour une serre verticale à faible encombrement au sol. Les plus simples sont constituées d’étagères recouvertes d’une housse transparente souple refermable. Chez Ikéa, la collection Hyllis permet de créer sa propre serre pas chère à base d’une étagère en métal Hyllis et de sa housse avec fermeture éclair.

Où installer une petite serre de jardin ?

Les critères à prendre en compte

Il est important de bien choisir l’emplacement pour installer sa petite serre, afin que les plantes y prospèrent. Il faut considérer les points suivants :

  • Ensoleillement : le critère n°1 est de choisir un endroit recevant suffisamment de lumière naturelle pour les plantes. Pour connaitre l’exposition la plus appropriée
  • Proximité de l’eau : optez pour un emplacement proche d’une source d’eau pour faciliter l’arrosage des plantes. Si cela n’est pas possible, il est recommandé d’installer une citerne d’eau afin de stocker l’eau de pluie.
  • Accès : choisissez un emplacement facilement accessible pour entretenir et récolter les plantes. Il est préférable de choisir un emplacement proche de la maison ou de l’atelier pour faciliter l’accès.

Quelle orientation pour une serre ?

En tant que jardinier, il est important de bien orienter sa serre pour en tirer le meilleur profit. L’orientation dépendra de l’utilisation souhaitée.

  • Pour cultiver des légumes de l’été à l’automne, il est conseillé d’orienter la serre Nord-Sud. Elle bénéficiera ainsi des premiers rayons du soleil matinaux et se réchauffera rapidement, tout en maintenant une température agréable au coucher du soleil.
  • Pour hiverner des plantes ou cultiver des légumes de l’hiver au début du printemps, il est préférable d’orienter l’entrée de la serre au Sud, et les deux plus grandes faces à l’Est et à l’Ouest, pour profiter au maximum du soleil bas de l’hiver.
  • En région Nord, où le soleil ne chauffe pas beaucoup, il est conseillé d’orienter les faces les plus longues face au Sud, et les pignons Est-Ouest, pour une meilleure résistance aux vents violents.
  • Adosser la serre au mur d’une maison, surtout s’il est orienté au sud, permet de bénéficier de la chaleur et de la protection du bâtiment. Cela peut également permettre de raccorder la serre au système de chauffage domestique, à l’électricité et à l’eau de la maison

Quels matériaux choisir ?

Lors de l’achat d’une mini-serre, vous aurez le choix entre de nombreux modèles utilisant des matériaux différents. Le choix du matériau pour les surfaces transparentes est le premier à faire, suivi du choix pour la structure de votre serre.

Quelles matières pour les surfaces transparentes ?

Pour les surfaces transparentes de votre serre, il est important de considérer l’esthétisme et le prix, mais aussi la capacité à filtrer les UV tout en laissant passer la lumière du soleil. Vous avez le choix entre différents matériaux aux propriétés bien différentes :

  • Le plastique souple : les serres de jardin en polyéthylène ou PVC sont particulièrement abordables, mais leur durée de vie est réduite en raison de la détérioration causée par les rayons UV. Privilégiez des matériaux plastiques les plus épais possible afin de maximiser la longévité de votre serre. Esthétiquement, ces mini-serres ne sont pas du meilleur effet dans votre jardin.
  • Le polycarbonate : matériau léger, robuste et économique, offre une excellente isolation thermique tout en protégeant efficacement contre les rayons ultraviolets. Pour une protection encore renforcée, le polycarbonate alvéolaire double paroi bloque plus de 99% des UV tout en améliorant l’isolation. De plus, il présente une apparence plus plaisante que les serres en plastique souple.
  • Le verre : le verre horticole est très transparent, il permet de bénéficier de 90 % des rayons solaires tout en bloquant les ultraviolets. Cependant, il est extrêmement fragile et se brise facilement en cas de choc. Le verre trempé ou sécurit, bien que plus robuste, offre les mêmes avantages en termes de protection contre les UV et de luminosité. Il est toutefois le matériau le plus onéreux.

En bref, le verre trempé est le matériau à privilégier pour votre mini-serre, mais celui-ci est également le plus cher. Un bon intermédiaire est le polycarbonate double paroi, alors que le plastique souple est l’alternative la moins chère.

Quelles matières pour la structure ?

Le choix de la matière pour la structure d’une serre est en partie lié à sa forme, les matériaux tels que le PVC et l’acier étant privilégiés pour les formes arrondies, tandis que l’aluminium et le bois conviennent mieux pour les formes droites et rectangulaires.

Chacun des matériaux de structure possède ses propres avantages et inconvénients :

  • Le PVC est économique mais fragile
  • L’acier est solide, mais peut s’oxyder
  • L’aluminium est inaltérable mais coûteux
  • Le bois est joli pour son aspect naturel, mais nécessite un entretien régulier

Faut-il déclarer une petite serre ?

Serre de jardin en métal au fond d'un jardin

En France, la serre de jardin est considérée comme une construction et doit donc être déclarée. Néanmoins, cette règle ne s’applique pas sur les serres dont l’emprise au sol est inférieure à 5 m². Une mini serre est ainsi exonérée de déclaration.

Simon

Simon